La startup Qairos Énergies réintroduit le chanvre dans le département pour ensuite la transformer en énergie verte.

Avertissement : Pour être cultivée en France, cette variété de Cannabis Sativa doit avoir un taux de THC inférieur ou égal à 0,2% comme dans tous les shops légaux. Maintenant, revenons à la mobilité. 

Dans la Région Pays de la Loire, la filière hydrogène a le vent en poupe mais pas que. La ville du Mans est tombée amoureuse follement de cette énergie et elle envisage au plus vite son utilisation pour les transports en commun de la métropole.

Depuis cet mi année, 2 véhicules roulent, un bus à hydrogène est à l’essai et aussi une benne à ordure. Pour assurer le ravitaillement de la métropole, un ancien ingénieur automobile, Jean Foyer, a lancé sa petite entreprise de production d’hydrogène nommée Qairos Énergies. Et dans sa recette, il y a surtout du chanvre

chanvre

Jean Foyer défend un modèle alternatif de développement industriel. Pour la production de sa matière première, il s’appuie sur le réseau des Fermiers de Loué dans la Sarthe évidemment, surtout connus pour leurs poulets. Les agriculteurs de la région produisent du chanvre en complément de leur activité d’éleveurs. L’entrepreneur a déjà eu plus de 150 réponses positives : le chanvre demande peu d’entretien et il pousse extrêmement bien grâce à la fiente de poules.

Pour ceux que cela intéresse, une fois produit, le chanvre sera transformé en carburant par gazéification. Il sera broyé, chauffé à très haute température et cette action créera un gaz contenant de l’hydrogène. Cette production sera assurée dans la métropole du Mans à partir de 2022. D’ici là, 1000 hectares de chanvre sont prévus d’être cultivés dans le département.

Lorsque Qairos Énergies aura atteint ses objectifs, la société espère pouvoir fournir assez d’énergie pour alimenter 10 000 foyers en chauffage, ainsi que leurs déplacements. La mise en application du fameux “circuit court”, en somme.

Photo une : Facebook Le Mans Evénements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *